Un voyage en Rome-Antique.

Image

 

Un week-end en amoureux ? Fin Avril ? Sans téléphone, internet, calories, crème anti-ride ? Dans un avion où la politesse et la délicatesse sont proscrits ? Hors de France ? Sans savoir parler la langue ? CAP !
Car comme dirait Sheila : « Je te suivrais, où tu iras j´irais, fidèle comme une ombre jusqu´à destination. »
Mon loup me réveille, il est 5h, la valise est prête et moi encore dans mes rêves, le taxi nous emmène à Orly. Deux heures plus tard, un autre taxi nous emmène dans un magnifique hôtel, AVEC BAIGNOIRE, et une dame qui range la chambre à chaque fois qu’on part en balade. Le monsieur à l’accueil, nous demande si on parle italien, je suis tentée de lui chanter « te amo », ne parlant pas italien, il nous parle français, chambre 505, c’est excitant un bel italien qui parle français avec un accent. Très excitant, alors, c’est vrai qu’avant de manger, tralalala (avec mon loup, hein, pas avec le mec de l’accueil). Nous allons déjeuner, dans un petit resto à trois minutes de l’hôtel. Aucun stress, j’ai décidé de me faire plaisir et de goûter trois bouchées de ce que mange mon homme. Donc, des spaguetti à la ricotta, au parmesan et aux asperges et en dessert un délicieux tiramisu, servit comme si le cuisiner avait lâcher son job de décorateur pour Valérie Damidot, il y en en partout dans l’assiette, mais c’est bon, un peu trop bon, pas trop healthy, ni vegan, mais je suis un Rome, alors, je ne m’appelle plus Margot, mais  Margherita comme la pizza. Ensuite, on part se promener, avec un plan dans le sac, il fait chaud, il fait beau, les rues sont multicolores, et les gens sont gentils. On part, découvre des places, des fontaines et des endroits « Ah oui, attends ça c’est la place de Trevi non ? », des magasins qui donnent envie d’être riches, avoir des enfants, et des grands placards. Se perdre à Rome, main dans la main, bisous sur baisers, et apprendre deux trois mots. A force de se perdre on visite les trois quart de la ville. Épuisés, et dans une rue déserte, on tombe sur THE RISTORANTE, avec des serveurs gentils et surtout une cuisine extraordinaire, pour vous dire, on y retourner le lendemain soir, on mange alors des raviolis à la ricotta et aux épinards, un cocktail champagne-abricot, et une salade de fruits, avec des fruits qui ont dû goût, tellement, que les trois bouchées sont allées se faire cuire un œuf. Enfin on découvre Rome de nuit, et là c’est de la boulimie visuelle, on hésite à rentrer se coucher… Mais bon, rappelons que c’est un voyage romantique, alors… Tralalala. Samedi matin, après un bon petit dej’ à l’hôtel, on décide de marcher dans les beaux jardins où seuls les joggeurs ont le courage d’aller marcher, on voit Rome de haut, panorama de tous ces recoins qu’on a vu la vieille. Après, je prends les commandes du week-end, et décide qu’il est temps de faire, pardon, de dévaliser les magasins, aller, un short, un top, des chaussures à talon, deux vestes, une robe, du thé, des pâtes, des trucs, des cartes postales, des cigarettes… Jusqu’au moment où mon loup me rappellent que mon compte en banque est aussi sec que le désert du Sahara, on passe au Vatican, on regarde de loin, et on se dit que le pape, il a bien de la chance, parce que c’est vraiment joli. On se demande si on peut être pape à la place du pape, on se rappelle qu’on est pas dans Borgia, on décide d’aller manger Risotto aux champignons, (On voulait un risotto, on l’a vraiment cherché, c’est interdit à Rome ?), en dessert panna-cotta, je suis bonne pour apprendre à cuisiner italien en rentrant. On continue de se perdre, de marcher, de tourner en rond, et puis là, après le tralalala, boum, une averse, il est tard, on a faim, bon on se décide à aller dans le resto qui fait des supers cocktails, en talons, avec une canne, je manque de m’éclater sur les pavés 398 fois avant de s’installer à table. Et orgasme culinaire. Le lendemain, entre les journalistes de BFM et un évêque, on se dit qu’il faut éviter le Vatican et les grandes places, on décide d’aller voir les ruines de Rome. (On va pas se mentir, il y a avait des écrans géants pour voir la messe et ça parlait toutes les langues sauf italien). On s’en fout, on est bien. On retourne à l’hôtel et on fait notre valise. Arrivée à l’aéroport, on se demande si on peut pas encore rester trois quatre semaines de plus, parce qu’on a pas assez visité tout de même. On part à moitié nue, et surprise, à Paris, il pleut, on a perdu 15°, les gens font la gueule. Et puis tout est gris. Finalement en Rome-Antique, il n’y a pas que l’amour qui rend tout beau, c’est tout beau. 

Publicités

La cup menstruelle ou cet objet révolutionnaire pour lequel j’enlève mon soutient-gorge (Comme en 68)

Image

Marre des culottes tâchées, des tampons qui assèchent le v*gin, des serviettes hygiéniques qui donnent l’impression d’avoir une couche.
J’ai trouvé le produit miracle, qui vous fera économiser dans vos ragnagnas, parce que si on calcule bien, tous les 28 jours on doit s’acheter 20 tampons, 30 protèges-slips et tuer un boxer, ça finit par coûter cher.
Une solution écologique et efficace, si, si, et sans odeur : La cup menstruelle. Bon, c’est vrai que quand je l’ai reçu je ne faisais pas la fière. Hm, mais non : « Mais comment ça se met ? Ça va pas tomber ? C’est dégueulasse non ? Je ne pourrai pas faire de sport, ni allez à la piscine ? POURQUOI JE TESTE DES PRODUITS BIZARRES ? »
Mais bon, c’est mignon avec les petites fraises, puis c’est rose en plus.
Donc j’ai testé pour vous, une cup de type 1, et bien, c’est juste l’invention du siècle, c’est fabriqué dans une matière hypoallergénique et flexible, pour l’insérer il suffit juste de la plier et hop elle se positionne seule, et c’est parti pour 8h de tranquillité. 8h où tu en oublierais presque tu es une femme, car même pendant que Dame Nature fait son travail, et bien toi, tu continues ta vie tranquillement, tu peux faire du sport. (Et même que ton copain peut te faire un cun*i parce qu’il n’y a aucune odeur), tu peux porter un string, aller à la mer. Personne ne se doutera de rien. (Fin sauf si comme moi il te pousse toujours un bouton au milieu du front). Ensuite il suffit de tirer sur le petit fil, et hop, elle redescend, tu la vides dans tes toilettes (car le concept c’est qu’elle stocke ton sang pendant 8h dans son petit réservoir, car en fait, on ne perd en une journée seulement 10ml équivalent à un demi-goblet d’eau) tu la rinces et c’est reparti ! Plus besoin de se lever la nuit ! Non, sincèrement, ça ne vous donne pas envie ?
Investissez, cette fois-ci, pas d’arnaque !

J’ai testé pour vous un tas de trucs qui ne fonctionnent pas mais que l’on achètent quand même pour se donner bonne conscience.


Fotor0421155158

Tout s’achète : l’amour, l’art, la planète Terre, vous, moi.

Frédéric Beigbeder

Excusez-moi du retard dans mes articles, j’ai testé pour vous mon clone, mais elle n’a rien foutu, cette pute. Donc, je reviens pour vous dire la VÉRITÉ, même si je sais vous préférez croire qu’il y a des millions de Shakira qui dansent dans votre ventre quand vous mangez un Activia. Il y a six mois, j’ai acheté dans une boutique spécial fitness, des pilules brûle-graisses, accélérant la perte de poids et même soit disant se retrouver avec le corps de Miley Cirus. Et bien, non désolée, ce n’est pas demain la veille que je me promènerai nue sur un chantier. Premier point, il faut vraiment ne pas lire la composition qui ressemble plus à de la mort-au-rat qu’à du thé vert et de la caféïne, ensuite, il faut être riche, 49 euros pour deux mois, c’est poussé mémé dans les orties. Sur la boîte ils ne précisent pas vraiment que ce produit est placebo, il devrait, lisopaïne fait le même effet, donc en deux mois de cure, avec sport intensif et alimentation strict j’ai perdu 2 kg. Et pourtant je portais le legging brûle-gras. Mais on continuera à les acheter, parce qu’à ce prix là, ça ne peut que fonctionner. Dans mes achats frénétiques, j’ai pris un jean slim chez Zara, au rayon enfant, taille 12 ans. J’en ai 20. Alors oui je suis très élancée, oui, je n’ai pas mangé de frites depuis mes 8 ans, mais je mesure 1m71 et un enfant de 12 ans, ça mesure quoi : 1m50 les bras levés, je voulais acheter un jean, pas un pantacourt, donc même si ça fait plaisir de rentrer dans une taille minuscule, on s’abstient, toi jeune fille mince, tu mettras une ceinture à ton 34 et toi fille ronde, tu arrêteras de fantasmer sur mon corps merci. Bon, comme je suis aussi, une grande fan des transports en commun, je vais d’ailleurs faire un article sur « Comment rater son permis en 20 leçons. » Bref, j’avoue tout, je joue à Candy Crush (Et à 2048) et ça fait quasiment deux mois que je suis bloquée au niveau 98, alors en ayant marre de patienter une journée pour avoir une sucette magique, j’ai déboursé 79 centimes pour l’acheter. Et bien, je suis toujours bloquée, non, les créateurs de ce jeu ne sont pas des gentils nounours tout doux, ce n’est pas parce que tu payes que tu vas débloquer comme par magie le niveau. J’ai fini par supprimé le jeu. J’ai aussi testé pour vous faire 15 min d’abdos deux fois par semaine pendant un mois, et la seule chose qui se dessine c’est du Nutella, hein. Même en lisant Le Petit Livre du ventre plat et en me tartinant de crème amincissante, je ne ressemble toujours pas à Cara Delevingne. Je pense que pour avoir un résultat en un mois, c’est 15 minutes d’abdos toutes les 20 minutes qu’il faut faire. Il y a donc erreur sur le mode d’emploi. Ma mémé est une femme en or, vraiment, même ses caries sont en or, c’est pour vous dire, et puis mon compte en banque est à sec, mais j’ai vu THE paire de chaussures qui me fera des jambes galbés et une démarche de mannequin. Vous ne voyez pas le rapprochement ? Et bien, comme tous les deux jours j’ai appelé mémé en espérant que sous tous mes gros sous-entendus, elles entendent les chaussures chantées. Mais non, rien, niet, même avec du « Je ramène du gâteau au chocolat quand je viens. » Il n’y a que moi qui a entendu le son mélodieux de ses chaussures… Que j’ai fini par acheter en cachette avec la carte bleue de papa. (Papa pas très content), ces divines créatures à mes pieds m’ont fait déchanté, oui, je ne sais pas marcher avec des talons de 17 cm même si c’est des Jeffrey Campbell, donc pour faire la belle dans une boîte de nuit miteuse c’est râté, je suis restée accoudée au bar pour ne pas tomber et que les gens admirent mes jambes parfaitement galbées, résultat des courses, je suis rentrée pieds nues avec des ampoules. « Je fume clope sur clope, comme une catin fait fellation sur fellation. » Et ça commencer à me coûter cher, alors quand j’ai demandé du feu et qu’on m’a dit : « Désolé je vapote. » Je me suis dit que la drague de rue allait devenir difficile, donc, j’ai couru m’acheter une de ces fameuses vapoteuses, car c’est moins toxique, on peut fumer dans les bars avec et puis ça à bon goût. Au final, j’ai fumé dessus six fois, et puis mes amis non-fumeurs ont goûté, et non plus voulu me la rendre, résultat, je rentre de Belgique avec deux cartouches de Marlboro et quand j’essaye de tirer sur ma super cigarette éléctronique il y a toujours un chiant, pour me demander d’essayer. Donc, je fume des vrais clopes, et quand une personne au physique peu attrayant me demande du feu, une minute ou deux, je sors ma vapoteuse. Mais, ça ne remplace pas les vrais clopes, comme les e-book ne remplacent pas l’odeur du papier, et Twitter, la vraie vie. (Si, si je vous jure c’est cool.) Toujours grande fan des RER et des métros, vivant désormais dans la petite-couronne et oubliant régulièrement mon passe Navigo à la maison, j’ai essayé pour vous : La copine qui travaille à la SNCF mais qui ne pourra jamais te faire sauter les PVs  (donc inutile, Merci Adeline) ainsi que les contrôleurs, reconnus pour leur politesse et leur compréhension. Et bien, je paye toujours des amendes dans les transports, même en faisant de l’humour ou ayant un grand décolté : Pas de ticket : PV ! Je pense d’ailleurs que quand leur femmes reviennent de chez l’esthéticienne toute épilée de partout, ils l’engueulent et ne veulent plus la toucher, et même pour certains, ils les obligeraient à faire la vaisselle. Vous ai-je déjà parler de mon petit-frère de bientôt 17 ans ? Il est tout mignon, drôle, manie internet comme pas deux, répare un i-phone en 12 secondes. (Ne vous affolez pas, je ne l’ai pas testé pour vous). Comme, nous n’avons que quatre ans de différence et qu’il n’y avait rien à faire samedi dernier, pour lui et pour moi, je l’ai obligé à venir au cinéma avec moi, voir Divergente, en lui vantant un film d’action, avec des lesbiennes etc… En omettant de préciser que le réalisateur était le même que celui de Twillight. Je n’ai plus de nouvelles de lui depuis qu’il est sorti de la salle en hurlant au bout de 15 minutes. Mon portable étant en panne, je cherche donc un dépanneur. C’est en parti pour ça que j’ai rappelé Kevin, mon ex-fiancé, pour lui demander de ses nouvelles (et savoir si il pouvait réparer mon portable.) Et bien, il est très heureux sans moi. Sans entendre ma voix. Ni me voir. Ni avoir de contact sur Facebook. Ormis si j’accepte une sodomie. Donc, rappeler son ex, c’est comme ravaler son vomi, ça ne se fait pas. Je vous ai parlé de mon frère, ma mémé, mon père, je vais vous parler donc de ma mère. Ah non. Pas aujourd’hui, c’est trop compliqué. Au mois de Juillet de l’année dernière, je me suis enfin résolue à réaliser mes résolutions, je me suis inscrite à la salle de sport. J’y suis allée 3 fois par semaines pendant un mois, j’ai vu de beaux résultats, les hommes de la salle aussi. Et donc, et bien, j’ai fuie, et quand j’ai voulu y retourner, je ne me suis pas trouvée assez bien foutue dans mon joggings. 39.90 € par mois, j’aurai pensé que même en y allant pas, on verrait les effets. Et bien non, nous retournons au point Miley Cirus dans les chantiers. Que celle qui n’a jamais acheté de mascara waterproof me lance ses faux-cils ! Oui, ça je ne suis pas la seule à l’avoir testé, ne me lis pas comme ça. J’ai raison. Et bien, j’ai épluché des oignons, je me suis fait plaquée, je me suis cassée un ongle et j’ai pris trois kilos et bien je ressemble à un panda ou à quelqu’un qui s’est pris deux poings dans la figure. Mais ne vous inquiétez pas c’est mon super mascara à 34 € qui a coulé. (Ps : Sephora, tu peux te carrer des poignets de portes dans le cul, j’achèterai mon mascara chez Carrefour désormais). C’est comme le déodorant qui est censé durer 72h, alors quelqu’un m’explique, qui met du déo lors d’une dépression ? Personne, alors pourquoi 72h, il y a des gens qui vont bien mentalement et qui mettent ce truc sous leur aisselles et qui ne se lavent pas pendant trois jours ? Non, ils ne vont pas bien on est d’accord ? J’ai encore essayé deux-TROIS trucs pour vous. Les bains froids. Les douches froides. La Normandie au moins de Novembre. Alors, oui, je sais, l’eau gelée est censée raffermir les pores, et faire de beaux cheveux, mais depuis Novembre, je suis sous fervex ! Et bien que mon corps soit tout raffermi et mes cheveux flamboyant, le nez qui coule et la voix de canard, c’est tue l’amour. Pourquoi alors s’infliger cette torture ? Surtout qu’il suffit de faire une liposuccion pour retrouver le corps de ses rêves. J’ai aussi essayé de me suicider. J’ai sauté de trois étages, sous alcool, sous médicaments et à force d’écouter Fauve. Bref, je suis vivante. (J’avais déjà essayé l’overdose et la pendaison). Et bien, le suicide, c’est bien, mais quand ça reste un concept, parce que franchement qu’est-ce que j’ai l’air con avec ma canne. Et pour finir j’ai essayé de devenir adulte. J’ai refais SEULE ma carte d’identité, j’ai cherché du travail (j’en cherche encore et un chat en prime), j’ai payé la moitié des courses, j’ai fait la cuisine et le ménage, et j’ai voulu refaire ma carte vitale, je suis restée 3h sur le site ameli, et je n’ai toujours pas trouvé le formulaire pour la refaire. Alors, je préfère rester enfant.

TAKE CARE,  M

Ps : J’ai aussi tenté d’être une blagueuse mode, mais non. Je ne fais rire que mes dents jaunes. (Comment ça, le dentifrice blanchisseur ne marche pas ?!)

 

Ils sont bien gentils à nous vendre du rêve en magazines (dans 3 mois vous ressemblerez à ce mannequin squelettique qui n’a pas mangé depuis environ 786h) sinon il y a mon option.

J’aimerai vous parler d’un problème qui nous concerne toutes, oui, même toi avec Glamour caché dans tes toilettes. Je suis allée chez mon magasinier préféré et surprise TOUS LES MAGAZINES PARLENT DE REGIME MIRACLE. Tous, bon, sauf peut-être Le Monde. Ils nous en parlent après les fêtes de fin d’année et avant aussi, à Pâques, pendant les galettes des rois, la chandeleur,  après la rupture de David Guetta,  quand le printemps arrive, quand l’été arrive, quand la rentrée arrive, parce qu’on fait des excès monstrueux (de boulimique en phase 1) parait-il pendant environ 362 jours par an (les 3 jours qui restent, c’est la journée où tu as été gravement malade ou bien que tu as fait l’amour non-stop avec ton copain et que vous en avez oubliez de manger.)
D’après une étude sérieuse, la femme française ferait du 40-42 (20,59% pour être exacte, contre 11% faisant du 36.) Je vous vois déjà hurlé de détresse. Non, ces femmes ne sont pas en surpoids, elles sont juste des femmes avec tout l’attirail. Mais la société dans laquelle nous vivons veut absolument qu’on ressemble à des pantins désarticulés, j’en suis la première touchée. (Et puis c’est vrai qu’on a pas envie de ressembler à une vache allemande échouée sur Nice cet été qui de surcroit lirait du Guillaume Musso.) Bref, ça les magazines le savent, Dukon, Monodiet, Chronodiet, Régime Victoria’s secret aussi.
Il y a donc en France 3 types de femmes :
– Les détestables, elles ont beau manger comme 9, elles auront toujours le ventre plat.
– Les sympathiques, celles qui sont belles avec 10 kg de plus ou de moins et qui ne se prennent pas la tête.
– Nous, les boulimiques dans l’âme en phase 1, qui veulent absolument rentrer dans ce jean acheté en solde en 36 (alors qu’on fait du 40).

Donc, les « Nous » faisons un peu n’importe quoi, on jeûne, on décide de manger que du liquide (manger ?), de suivre aux mots près tout ce qu’il y a marqué dans Biba,  on fait des régimes strictes, des cures de pilules, on boit 5L de thé vert et puis « oh du Nutella en promotion » à la petite cuillère et nos efforts de 6 jours et demi anéantie à zéro. Alors vous allez me dire que vous n’y pouvez rien si le plaisir c’est dévergondé ou ça fait grossir.
Soit, d’accord, il faut se faire plaisir parce que le tofu plein les narines et se shooter aux Oméga 3, ça suffit. Voilà donc quelques conseils nutritionnels, qui sont de l’ordre du REEQUILIBRAGE ALIMENTAIRE :
            – La première des choses à savoir que tous ces petits chiffres que nous ingurgitons sert à faire marcher notre corps, ce ne sont pas des ennemis, mais il faut quand même les brûler, tel Jeanne d’Arc. Donc il faut pratiquer une activité physique régulière, alors à vos MP3, et aller chercher des fruits et légumes à pied, prenez les escaliers, contracter le périnée dans le bus, ça fait marcher les abdos et le top du top c’est de se faire un programme sportif. Pensez-vous sincèrement que payer l’inscription à la salle de sport sans y aller une seule fois va vous donner le corps de vos rêves ? Non, alors pour celles qui ne sont pas inscrites à un club afin de danser, faire du volley ou encore de la lutte. Il y a sur YouTube un tas de vidéos sur comment muscler telle ou telle partie du corps (et toujours en musique le sport) par exemple pour les abdos : https://www.youtube.com/watch?v=MG6ydgiEJ6c faites le, deux trois fois par semaine. Lui ou un autre.

            – La deuxième chose à savoir c’est qu’il faut à une femme environ 2000 kcal par jours afin de se stabiliser, donc non, vous ne pouvez pas prendre de mauvais gras, en mangeant plus de 300 kcal par jours. Et oui, une femme ça s’active. Si on branche pas le courant à sa lampe, on n’aura pas de lumière, la femme est donc une lampe.

 

            – La troisième chose à savoir c’est que par exemple : 100gr de frites ou 100 gr de lentilles font 400 kcal, les lentilles sont riches en minéraux et bonnes pour l’organisme. Les frites, hm, ai-je vraiment besoin de commenter ? Donc il faut choisir ses aliments en fonction de leur capital nutritionnel. Une pizza apporte plus de vitamines, de bons sucres, de bons cholestérols et de minéraux qu’une quiche, car la pizza est normalement faite avec une pâte à pain et une quiche une pâte feuilletée (beurre, farine, oeuf). Vous commencez à comprendre ? Je peux passer à la quatrième étape ? Ah j’allais oublié vous saviez que dans une bière 33 cL il y avait autant de calories que dans un steak ? L’alcool, on essaye d’éviter.

            – Il faut savoir se faire plaisir de temps en temps, un carré de chocolat, des feuilletés aux fromages et toutes ces choses avec des noms qui font prendre 10 kg, seulement si on respecte les 3 premières choses à savoir. 

La journée idéale

Boire 1,5L d’eau, deux thés ou deux cafés, ou un thé et un café et évitez alcool et soda même light.

 

Petit-déjeuner :

– Un laitage
– Un fruit (évitez les jus de fruits ou faites le vous-même)
– Une boisson chaude
– Un féculent (de préférence complet) 
 (On peut bien évidemment si on prends du pain mettre une pointe de confiture, et on n’oublie pas c’est 30 gr les céréales pas un demi-paquet)

Avec tout ça on peut suivre les idées extras de Marie, comme son smoothie : Banane, Muesli, Fruit rouge, lait d’avoine. Il ne reste plus qu’à boire une boisson chaude.

 

Déjeuner :

– Des crudités (préférez le citron à l’huile d’olive)
– Des légumes (et non des féculents, même pas de pain, tss, bas les pattes)
150 gr de viande ou de poisson de préférence maigre ou deux oeufs.
-Un laitage
-Un fruit

 

Dîner :

– Des crudités
– Des légumes et des féculents en égal contenance.
-100gr de viande ou de poisson
-Un laitage

 

Et si vous avez un petit creux deux-trois amandes mâchées lentement peuvent faire l’affaire.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas.

                                                                                              TAKE CARE,

M.