Avoir la grâce et l’élégance d’un petit rat d’opéra sans jamais avoir fait de danse classique.

 

Image

 

La danse c’est une chose que le corps ne comprend pas. Et il a raison. Danser c’est sûrement une preuve très forte qu’il y a vie, qu’il y a individu et société. C’est quand le corps bouge tout seul que la tête sent qu’il y a la vie et qu’elle peut faire confiance au corps : lui, il sait.

Cie Léon Larchet

 

Si il y a bien une chose que je remarque dans la rue, c’est les danseuses. Elles dégagent tous cette ambivalence entre la légèreté et la rigidité. Leur démarche est gracieuse, et leur nuque toujours haute comme si rien ne pouvait les atteindre.
Personnellement, quand je marche dans la rue, on dirait une patate avec deux jambes, le ciel n’a pas besoin de tomber sur ma tête, pour que je sois courbée, le pas lourd et qu’un caniche peut m’attaquer je sautillerais en pleurant.
Bref, ne faisant pas de danse classique, ni de GRS, j’ai une démarche affreuse, alors j’ai décidé de corriger tout ça, comme ça, dans la rue, quand je croise une grande glace, et bien, je me dis que mon reflet fait des pointes et des grands jetés sans moi.

Alors voici quelques conseils si comme moi, vous ne savez pas faire le grand écart mais que tout le monde le croit :
Tout d’abord, l’expression du visage compte beaucoup, il faut toujours regarder droit devant soi, garder le sourire, prendre soin de sa peau jusqu’à sa moustache. Suffit l’expression de roumaine constipée. Ok ? Quant à la nuque : elle doit rester détendue. Ah aussi, les cheveux, on arrête de vouloir faire croire que notre coiffure saut du lit est sophistiquée alors qu’on a juste perdu notre brosse et qu’on est des flemmardes. Enfin, vous avez déjà vu une danseuse avec de la bidoche ? Non, car le corps est musclé en finesse. Des abdos en béton, et ça pas besoin de faire les cours du soir, des jambes galbées, on marche, pas besoin de métro pour faire Chatelet – St Michel Notre Dame, on fait les courses pour muscler nos bras. Et on garde une alimentation adaptée à nos besoins.
En gros pour avoir la grâce d’une danseuse, il faut se prendre pour Natalie Portman.

Take care,
M.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s